Le Carême, jour par jour, avec Maurice Zundel

Prêtre suisse né en 1897 et mort en 1975, Maurice Zundel a été un prédicateur itinérant, peu connu de son vivant. Invité par le pape Paul VI, son ami, il prêcha une retraite de carême au Vatican en février 1972.
Le pape Paul VI a dit de Zundel qu’il «était un génie, génie de poète, génie de mystique, écrivain et théologien, et tout cela fondu en un, avec des fulgurations». Il est étonnant de constater à quel point la pensée de cet humble prêtre continue de rayonner; il est considéré comme un géant de la spiritualité chrétienne.


 31.png

31.  Le vrai drame de la chrétienté

Voilà le vrai drame. Celui d’une chrétienté qui n’est pas parvenue à sa majorité spirituelle et est encore largement engagée dans des croyances magiques, et qui n’a pas vu que le sacrement était à l’antipode, aux antipodes  de la magie. Parce que le sacrement est un horizon universel qui  nous demande justement de nous dépasser infiniment pour ne pas faire de Dieu une idole, et pour qu’il reste pour nous vraiment le Dieu vivant.
Ce drame immense est le drame de notre temps, le vrai drame de notre temps!
La moitié du genre humain peut-être, avec le marxisme (ou l’indifférence religieuse généralisée), repousse la lumière et la générosité? Je ne peux pas le croire. mais cette moitié d’humanité peut repousser une caricature de Dieu, et elle a raison de le faire.
Alors  il est grand temps que les chrétiens, ceux qui ont  une conscience quelconque de la liberté et de la spiritualité de l’Évangile, se mettent en campagne pour annoncer le Vrai Dieu non pas en discourant  mais en le vivant, et avec une telle  intensité qu’ils  soient vraiment  hommes. Qu’il y ait en nous une telle bonté humaine qu’immédiatement on sente la grandeur d’une présence divine en nous. Alors il n’y aurait plus problème.
Finalement la seule chose qui importe, c’est que, si Dieu  existe, si nous en  faisons l’expérience, si nous l’avons  rencontré, si nous  vivons de lui, alors la vie aura de telles dimensions qu’il n’y aura pas besoin de parler de Dieu parce que nous serons devenus nous-mêmes une vivante parole de Dieu.


.Ma oltr