INDE – Nouveau cas de violence antichrétienne au Kerala.

En-Inde-des-fondamentalistes-hindous-menent-un-mouvement-de-conversions-forcees_article_popin

New Delhi (Agence Fides) – Les chrétiens en Inde continuent à subir des agressions de la part des groupes extrémistes hindous. Ainsi que le communique à Fides l’Evangelical Fellowship of India (EFI), un nouvel épisode de violence antichrétienne a eu lieu le Dimanche 14 juin au Kerala. Un groupe de fidèles a été agressé au cours d’une célébration dans une église protestante de la localité d’Attingal. Ainsi que cela a été indiqué à Fides, plus de 200 militants d’organisations radicales hindoues ont pénétré dans le lieu de culte en criant des slogans tels que Bharat Mathaki Jai (Salut, Mère Inde). Les agresseurs ont commencé à malmener le pasteur et les fidèles qui se sont enfuis terrorisés. Plusieurs d’entre eux ont été roués de coups et blessés. Les militants ont ensuite dévasté l’église, brisant l’autel et le mobilier liturgique. La police, arrivée une demi-heure après le début des faits, a seulement pu constater les dommages.
Au cours des jours suivants, le Ministre de l’Intérieur du Kerala a rendu visite à la communauté touchée, condamnant la violence et promettant de remettre les agresseurs à la justice. Les chrétiens d’Attingal ont organisé une marche de protestation pacifique dans la ville, invoquant l’harmonie et la liberté religieuse. On notera que, dans le cadre d’une contre-manifestation publique, des radicaux hindous scandaient des slogans antichrétiens et des menaces.
Au Kerala, l’un des Etats du sud de l’Inde, les chrétiens représentent plus de 40% de la population. PA) (Agence Fides 27/06/2015)